Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Michel

Le passeur et le savant


 "Il faut que vous sachiez qu'en boudant cet science vous perdez la moitié de votre intelligence!"

 

Un joyeux batelier
Tenant lieu de passeur
Fit un jour voyager
Un fameux professeur

La rivière étant large,
A cet endroit précis,
S'ennuyant sur la barge,
Le savant soudain dit:
 
"Avez vous remarqué
Cette flore pléthorique?
Avez-vous étudié
Un brin de botanique?"

Le rameur laborieux
Répond dans sa candeur,
"Il est vrai", cher monsieur
"Que j'adore les fleurs!" 

"Ce n'est pas, mon ami,
Un savoir à négliger,
Un quart de votre vie,
Je le crains est gâché!"

"Voyez dans le courant
Les nageoires qui effleurent
De l'osseux capelan
Vertébré inférieur?"

- "Les poissons je les laisse
Aller au fil de l'eau,
Par principe je ne blesse
Jamais les animaux."

- "J'aurais imaginé
Que ramant sur ce lit,
Vous vous intéressiez
A la zoologie."

"Il faut que vous sachiez,
Qu'en boudant cette science,
Vous perdez la moitié
De votre intelligence!"

"Dites-moi, mon ami
Au moins que vous lisez.
Et pouvez profiter
De la philosophie?"

- "Quitte à passer pour sot?
Je dois vous avouer:
En lisant les journaux,
Mes yeux sont fatigués."

- "Sans lire les écrits
Et leurs hautes pensées
Trois quart de votre vie
Sont partis en fumée!"

"Voyez les cumulus
Qui décore le ciel
Et ces stratonimbus
Qui partout s'ammoncellent!"

"Météréologie!,
Quelle science parfaite!"
- "Cher monsieur l'érudit,...
Je crains une tempête..."

Des nuages inquiétants
Comme pour lui donner raison
S'accumulent venant
De toutes directions.

Quand se lève le vent,
Des vagues se formant,
La barque est soulevée,
Avec tous ses occupants.

Le fleuve se déchaîne,
Renversant le bateau,
Et une vague entraîne
Les deux corps dans les flots.

Voyant le professeur
Sur le point de sombrer,
"J'espère" crie le passeur,
..."Que vous savez nager?!?!"

- "Quand j'étais en Sorbonne
Où j'ai tant étudié,
Sur la nage personne
Ne m'as rien enseigné!"

"Maudissez cet oubli
Car ce que vous perdez,
De votre chère vie,
...C'est la totalité !!!"

Commenter cet article