Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Michel

Le vieillard, l'enfant et l'âne


Sur une route de montagne,
Un charitable centenaire,
Sur son vieil âne raccompagne
Son petit fils chez sa mère.

Les trois passants dans un village,
Un badaud crie :"Quel pitié!,
Le pauvre vieux malgré son âge
Est obligé d'aller à pied!"

"Il n'a pas tort" pense l'ainé
Réflechissant au quolibet,
"Marche derrière, sur le chemin,
Je vais m'asseoir sur le baudet."

Le trio croise, d'aventure,
Des gens dans le prochain village:
"Ce vieux barbon sur sa monture,
N'a pas d'égard pour le jeune âge!"

"Regardez-le se prélasser!
Pendant ce temps c'est pathétique,
Presque un bébé doit trottiner
Derrière la queue de la bourrique!"

Considérant les commentaires
Qui ne manquent pas de raison,
"C'en est assez", dit le grand-père,
"Montons à deux sur le grison!"

Les voyageurs bientôt s'arrêtent
Aux pieds des murs d'un vieux hameau:
"Regardez-moi la pauvre bête,
Elle va périr sous le fardeau!"

"Cet âne est vieux et la rue monte",
"C'est une pure exploitation!"
"Il n'a vraiment aucune honte!"
Ainsi vont les conversations...

De guerre lasse, le vieil homme
Prend une ultime décision:
Ni le gamin, ni le bonhomme,
Sur l'animal ne voyag'rons

Avec en tête le centenaire,
Cette colonne dépareillée
Attire l'oeil des comméres
Dont l'une lance à l'assemblée:

"Sur un parcours si fatiguant,
Mener un âne sans le monter,
Tout en trainant un jeune enfant,
Jusqu'où va la stupidité?!"

On peut tenter de satisfaire
Quelques personnes quelques fois,
Mais tout le temps chercher à plaire
A tout le monde, ne se peut pas.


Commenter cet article