Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Jagad

capitalist.jpg

Un  scandale important vient d'éclater sur la place publique française: l'affaire EADS. En entendant parler de cette affaire, mettant en jeu  des businessmen et des hauts fonctionnaires avides et sans scrupules, j'ai pensé immédiatement  aux prédictions du Srimad-Bhagavatam (12ème chant 2 et 3ème chapitre) concernant l'âge dans lequel nous vivons actuellement c'est-à-dire l' âge de Kali. En effet, il y a déjà il y a 5000 ans le Srimad-Bhagavatam  avaient prédis avec une  impressionnante justesse ce qui constitue pratiquement le quotidien des citoyens de nos sociétés modernes, tout ceux qui ont le malheur de se retrouver sous l'autorité et la direction de "cet bande de brigands" pour reprendre l'expression exacte du Bhagavatam:

              paṇayiṣyanti vai kṣudrāḥ
                 kirāṭāḥ kūṭa-kāriṇaḥ

 

"Les hommes d'affaires s'engageront dans des transactions quelconques et gagneront leur argent en trichant." Srimad Bhagavatam (12.3.35)

"L'abolition dans le monde des monarchies dominées par la passion et l'ignorance n'a pas rendu les habitants de la planète plus heureux, car bien que les anciens rois se soient laissés avilir par les souillures de l'ignorance, ils ont été remplaçés par des hommes de la classe commerçante et ouvrière qui sont encore plus dégradés....

"Dasyu-prāyesu rājasu: le Srimad-Bhagavatam (12.2.13) affirme que dans l'âge de Kali la classe dirigeante (rājanya) ne vaudra guère mieux qu'une bande de brigands (dāsyus) car les hommes de troisième et de quatrième classe monopolisent les différentes branches du gouvernement. Ignorant les principes religieux et les règles brahmaniques, ils essaieront très certainement de dépouiller les citoyens de leurs biens sans aucune considération. Comme l'énonce par ailleurs le Srimad-Bhagavatam (12.1.40):

asaḿskṛtāḥ kriyā-hīnā
rajasā tamasāvṛtāḥ
prajās te bhakṣayiṣyanti
mlecchā rājanya-rūpiṇaḥ
 
"  Impurs, négligeant de s'acquitter convenablement de leurs devoirs d'hommes et influencés par la passion (raja) et l'ignorance (tamas), des individus malpropres (mlecchas) se posant en dirigeants (rājanya-rūpiṇaḥ) engloutiront les citoyens (prajās te bhakṣayiṣyanti)."


La société humaine est naturellement répartie en quatre divisions, comme l'explique la Bhagavad-gita (4.13), le varnasrama-dharma. Mais si ce système se trouve négligé et que l'on ne considère pas la nature des individus et les divisions de la société, alors le prétendu système des castes de brāhmanas, de ksatriyas, de vaisyas et de sudras ne voudra plus rien dire. En conséquence, quiconque deviendra puissant d'une façon ou d'une autre sera roi ou président....

Voilà pourquoi la masse des gens doivent adhérer au Mouvement pour la conscience de Krishna, le Mouvement Hare Krishna, qui est l'incarnation concrète de Dieu, la Personne Suprême. Kali-kale nâma-rûpe krsna-avatâra - Krishna, Dieu, la Personne Suprême, est maintenant apparu en tant qu'avatâra sous la forme de Son Saint Nom. De ce fait, dès que les prajâs (citoyens) deviendront conscients de Krishna, ils pourront alors s'attendre à un bon gouvernement et à une bonne société, à une vie parfaite et à être libérés des chaînes de l'existence matérielle.
        Srimad-Bhagavatam (9.15.15 teneur et portée de Srila Prabhupada)

Commenter cet article

Nrsimhananda das 05/10/2007 10:31

Bonjour à tous et en particulier à toi, Jagadananda prabhu, qui nous aide à comprendre le sérieux des écritures védiques. Pour ce qui est de cet article, mon commentaire sera que malheureusement, cette tendance à tromper et exploiter autrui ce retrouve aussi XZ6dans la religion . Même si certain croyant sont sincère, l'ignorance des dirigeants "spirituels" est telle que l'humanité croyante est entraînée vers la catrastrophe sans sourciller. Merci à Srila Prabhupada et à ses disciples de nous avoir permis d'y voir plus clair .

Jagad 05/10/2007 16:39

Bonjour mon cher Nrsimhananda prabhu, Je trouve ta remarque trés judicieuse. C'est bien vrai que la tendance à tromper et à exploiter autrui est aussi au sein de la religion et que celle-ci peut être tenue pour une grande part responsable de l'état actuel de dégradation dans lequel se trouve plongé la société et de son cheminement vers l'enfer et la catastrophe.Pour mentionner un exemple concret : le fait de tolérer les abattoirs et l'abattage massif de pauvres animaux innocents montrent l'ignorance dans lesquelles sont plongées les religions traditionnelles et leurs représentants. Jamais aucun d'entres eux, comme les représentants et maitres spirituels de la culture védique, ne mentionnent le fait que les animaux possèdent une âme, tout comme les hommes, et qu'à ce titre aucune violence ne devrait être tolérer, et certainement pas les abattoirs. Et d'ailleurs ils désobéissent ouvertement à leur commandement "Tu ne tueras point". Mais comme on le voit dans la série que j'ai mise récemment en ligne sur "saint Augustin" et saint Thomas d'Aquin "à la lumière des vedas", tous deux non pas une idée trés claire de l'identité réelle de l'âme et le résultat est que si ces pères de la religion, fondateurs et "maitres spirituels" n'avaient pas de connaissance bien claire à soumettre aux adeptes comment pouvait-on croire qu'il se passerait autre chose que ce que nous voyons aujourd'hui au niveau du massacre animal sous prétexte que les animaux sont soi-disants inférieurs aux hommes et dépourvu d'âme comme eux. Tout cela est le résultat de leur ignorance et de leur inaction.Mais heureusement maintenant que grâce à Srila Prabhupada, le plus grand ambassadeur et plus grand maître spirituel de la culture védique de l'Inde, nous avons accés à la réelle connaissance spirituelle (et pouvons ainsi réaliser l'horreur que cela consiste à massacrer les animaux dans les abattoirs pour le seul plaisir de la langue) c'est notre devoir d'en profiter grandement . Lire ses livres et faire que, dans la mesure du possible, d'autres aussi corrigent leur mode de conscience et de vie.