Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Jagadananda

alco-2.PNG

Quand le gouvernement français prend des mesures, visant à restreindre la consommation de cannabis en imposant de suivre, un stage de sensibilisation aux fumeurs, on se réjouit du fait qu'au moins il tente de restreindre la consommation toujours plus grande et banalisée de cannabis. Mais en même temps, pourquoi le gouvernement reste-t'il si timide vis-à-vis de la consommation de l'alcool. Les statistiques sont là pourtant claires et limpides : rien qu'en france 60 000 décès chaque année sont attribués à la consommation d'alcool! 

Mais peut-être aussi, que vis-à-vis de l'alcool, le lobby viticole français est trés actif et puissant, et la pression est telle qu'on ne semble pas prêt de voir changer la position hypocrite de ces messieurs qui nous gouvernent. Et il n'y a pas si longtemps, la preuve était faite de l'influence des lobby commerciaux sur les gouvernants. Quant à la suite d'une loi sur l'interdiction de faire de la publicité sur l'alcool, le looby de l'alcool a obtenu finalement que le  gouvernement revienne sur sa position restrictive et réautorise de nouveau la publicité. Un pas en avant, un pas en arrière, on le voit, ce n'est pas facile d'avancer dans ce domaine comme dans bien  d'autres où les groupes d'intérêt tirent les ficelles.

L'hypocrisie qui caractérise particulièrement l' âge de kali (le nom même de kali suggère cette qualité), ne brille pas seulement dans le domaine de l'intoxication. Parmi les quatres formes d' activités coupables,  dans le domaine du sexe illicite, l'hypocrisie est grande aussi. Ainsi, hier, les gendarmes du net, la division de lutte contre la cybercriminalité (DLCC), annonçaient publiquement et fièrement qu'ils avaient réalisé un grand coup de filet  sur le net, en interpellant de nombreux pédophiles. Tout cela est certainement bien mais on ne peut que s'étonner cependant que ces gendarmes du net se limitent à faire la chasse aux seuls pédophiles quand l'industrie de la pornographie en entier sur le net devrait être remise en question. 
 
   En effet, outre les enfants, les femmes aussi sont exploitées par des pervers. Ainsi, dans la pornographie et dans la prostitution, on le sait et cela apparaît pourtant et malheureusement normal à trop de gens, les femmes  sont traitées en simples objets de plaisir. Elles sont humiliées, dans leur condition de femme,  traitées de façon trés avilissantes  (appellations de salopes, chiennes, etc...) Cela serait d'ailleurs trop long et trop pénible d'énumérer le niveau d'exploitation et de dégradation de la condition des femmes dans ce domaine. Mais on peut tout de même souligner, encore un fois, l'hypocrisie ambiante et le laxisme qui règnent au sein des dirigeants de la société, et de la société en général, quant ils dénoncent les dévots de Krishna pour leur  soi-disant  manque de considération des femmes, qu'ils considéreraient trop, selon eux,  dans une position d'infériorité par rapport  aux hommes. Nous ne pouvons que rejetter formellement une telle accusation et dire  qu'elle est fondée  sur l'ignorance et les préjugés (Un prochain article dans "Retour à Krishna" paraitra bientôt pour expliquer la position de la femme   selon dans la conscience de Krishna et selon donc la société védique). 
 
Dans la culture védique, au moins,  la femme n'est pas exploitée au fin d'alimenter les caisses des lobbys de la pornographie et de prostitution, d'épancher les bas instincts des prédateurs-mâles insatiables et extrèmement dégradés de l'âge actuel, en bref comme de simples "machines à plaisir".  Elle est, au contraire,  respectée, et, en tant que telle protégée. Cela ne vaut-il  pas mieux que cette société de consommateurs débridés où beaucoup de femmes, de plus en plus jeunes et en nombre de plus en plus grand, sont exploitées par les lobbys de la pornographie et de la prostitution, sans que les gouvernements lèvent le petit doigt ? 

Commenter cet article