Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par BBT

  OM, tat tvam asi,
   et Hare Krishna 


 

" Le pranava, ou l'omkâra (OM), est la principale vibration des hymnes védiques : l'omkâra est considéré comme la forme sonore du Seigneur Suprême. De l'omkâra émanent tous les hymnes védiques de même que l'univers. Les mots "tat tvam asi", qu'on retrouve aussi dans les hymnes védiques, n'en sont pas les principales vibrations, mais plutôt une définition de la nature intrinsèque de l'être vivant. Tat tvam asi signifie en effet que l'être est un fragment spirituel de l'Âme Suprême, mais ce n'est pas là l'objet principal du Vedanta ou de la littérature védique. L'omkara demeure la principale manifestation sonore du Suprême. Toutes ces explications fallacieuses du Vedanta-soutra sont tenues pour athées."

                           L'Enseignement du Seigneur Chaitanya -chapitre 4


"Le pranava omkara (OM) , vocable primordial des Vedas, est la représentation sonore du Seigneur Souverain. Acceptons donc l'omkâra comme le son suprême. Sankaracarya prêche à tort que "tat tvam asi" seraient les vibrations souveraines. L'omkara incarne le réservoir de toutes les énergies du Seigneur Suprême. Sankaracarya a tort de soutenir que les sons tat tvam asi règnent sur toute autre vibration védique, car ils ne sont que secondaires et ne suggèrent qu'une représentation partielle des Vedas. Dans plusieurs passages de la Bhagavad-Gita (13.13; 9.17; 17.24), le Seigneur souligne Lui-même l'importance de l'omkara. Et de même, l'Atharva Veda et la Mandakya Upanisad.

Srila Jiva Gosvami accorde une grande importance à l'omkara dans son Bhagavat-sandarbha (voir- sandarbha) : " L'omkara est la manifestation sonore la plus ésotérique du Seigneur Suprême. " La manifestation sonore, ou le Nom du Seigneur vaut tout autant que Lui-même. En faisant vibrer le son de l'omkar ou ceux du mantra : Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare / Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare, on peut être délivré de la souillure associée à l'univers matériel. Étant donné que ces vibrations sonores transcendantales peuvent sauver l'âme conditionnée, on les qualifie de tara, ou libératrices."

La vibration sonore du Seigneur Suprême Lui est identique, et le Narada-Pancharatra confirme que lorsque l'âme conditionnée entonne cette vibration spirituelle, le Seigneur Suprême est présent sur sa langue. La Mandakya Upanishad enseigne pour sa part que lorsqu'on chante l'omkara, tout ce qu'on considère comme matériel devient parfaitement spirituel. Le monde spirituel, ou la vision spirituelle n'autorise que l'omkara, ou l'unique alternative - om. Hélas, Shankaracarya a délaissé le vocable principal, l'omkara, pour lui préférer par fantaisie tat tvam asi comme vibration suprême des Vedas. En acceptant ce mantra secondaire et en écartant la principale vibration, il a renoncé à l'explication directe des Écritures en faveur de sa propre interprétation indirecte. "

                          L' Enseignement du Seigneur Chaitanya - chapitre 20

Commenter cet article