Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Satsvarupa das Gosvami

Le chant du japa, c'est essentiel!


                         Par Satsvarupa das Gosvami

 

 

"Même si l'on a d'autres devoirs à accomplir sous la direction du maître spirituel, il est avant tout nécessaire d'obéir à son ordre de réciter un certains nombres de tours de chapelet. Au sein de notre Mouvement pour la Conscience de Krishna, nous recommandons au dévot néophyte de réciter un minimum de seize tours de chapelets, règle absolument indispensable pour celui qui veut se souvenir de Krishna et ne jamais L'oublier. De toutes les règles prescrites par le maître spirituel, celle qui consiste à réciter au moins seize tours de chapelet par jour est la plus importante."
          (Cc Mad. 22.113)

 

Le japa est une des choses les plus importantes dans ma vie. C'est une activité autorisée. Le kirtana est peut être supérieur, mais le chant du japa répond à une injonction. Elle s'adresse à tous les dévots - chanter seize tours est l'instruction la plus importante du maître spirituel. La pratique régulière du japa apporte d'incalculables bienfaits. Personnne ne devrait négliger de chanter ses seize tours, et si tel est le cas, il faut se rectifier et revenir rapidement à la norme prescrite. Il y a eu des moments dans ma vie où j'étais en deçà du nombre prescrit, mais aujoud'hui j'ai atteint une stabilité. Je ne pense pas jamais redescendre.

Pour nous avoir donné une méthode aussi facile, nous devrions toujours être reconnaissant envers le Seigneur Chaitanya . Sa pratique est si agréable, et il n'y a pas de règles strictes à observer. Malheureusement, nous n'avons pas de goût pour ce chant car nous commettons des offenses (voir les dix offenses aux Saints Noms), mais même cela peut être surmonté si l'on chante constamment. Le Siksastakam est la clef qui nous ouvre les secrets du chant d'Hare Krishna, révélant son sens interne et externe au pratiquant sincère. Le maha-mantra est un mantra yugala-kisora, un mantra lié aux divertissements d'amour de Radharani et Krishna.


Quand, parvenant à dépasser le stade du chant mécanique, on commence à ressentir un réel plaisir (ruci) à chanter, à cet instant on devient le plus fortuné des hommes.Rien n'a plus de valeur que cette aptitude à goûter au plaisir du chant d'Hare Krishna. Ni la richesse, ni la renommée, ni le pouvoir, ni la beauté, ou tout autre chose dans ce monde matériel, ne peuvent l'égaler. Dans ses prières, la reine Kunti affirme que les avantages matériels représentent autant d'obstacles à la vie spirituelle (voir SB 1.8.26 ). On devrait être dénué d'ambitions matérielles et chanter avec humilité. On ne devrait pas penser que l'on a atteint un niveau élevé dans le chant du japa. Au contraire, on devrait se sentir déchu et prier Krishna de nous aider à parfaire notre chant. La véritable humilité vient de la conscience de ses insuffisances. Sans humilité, on ne peut avancer ou obtenir la faveur de Krishna.


    Extraits du journal en ligne de Satsvarupa dasa Gosvami

Commenter cet article

Maharani 19/05/2013 09:22


Super article ! Fait par Satvarupa dasa Goswami, en plus.