Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Satsvarupa das Gosvami


Srila Prabhupada : le Fondateur-Acharya du Mouvement International pour la Conscience de Krishna
 

Srila-Satsvarupa-dasa-Goswami.jpgPar Satsvarupa dasa Goswami






Et puisque le Mouvement pour la Conscience de Krishna est imprégné de vâsudeva-kathâ (propos reliés à Krishna), tous ceux qui écoutent, tous ceux qui se joignent à ce mouvement, ainsi que ceux qui prêchent seront purifiés.

     Srimad Bhâgavatam (10.1.16 teneur et portée)


 Srila Prabhupâda est l'énergie derrière des milliers de personnes énergiques qui aujourd'hui écoutent, joignent et prêchent dans le mouvement pour la conscience de Krishna. Même ceux qui sont des disciples initiés dans la conscience de Krishna reconnaissent pleinement que leur source d'énergie est Srila Prabhupâda.

Personne ne connaissait Krishna, et personne ne prêchait Ses Saints Noms. Maintenant, des milliers le font. Personne ne connaissait le Srimad-Bhagavatam et personne ne connaissait la Bhagavad-gita telle qu'elle est. Maintenant des milliers les connaissent.

 On peut dire que "des milliers" ce n'est pas un si grand nombre, et que "des millions" sont intéressés par d'autres personnes et d'autres mouvements. Laissez les dire. En plein Kali-yuga, alors que la religion est en véritable déclin,  n'est-ce pas extraordinaire qu'une vague de pure conscience de Krishna ait pu déferlé sur le monde ? C'est comme un nouveau soleil qui se lève à l'horizon de l'Inde et s'étend au monde entier, et Srila Prabhupâda est celui qui est à l'origine de cet avénement, de la même façon qu'il y a des milliers d'années, le roi Priyavrata causa la circonvolution du soleil autour de la terre ( 5ème chant, 1er chapitre du Bhagavatam).

    La science ancienne du Bhakti yoga a revêtu de nouveaux habits. Elle est présente dans tous les pays du monde. Et il  me revient en mémoire ces mots d'introduction, dans le premier volume du Srimad Bhagavatam que Srila Prabhupâda a ramené de l'Inde avec lui:

En fait, il est reconnu, même dans les cercles avisés, que tous les fondements et les origines de la culture indienne sont restés soigneusement dissimulés dans la langue sanskrite. Et nous savons que si les étrangers, envahisseurs de l'Inde, purent  démolir quelques uns des monuments architecturaux indiens, ils demeurèrent toutefois incapables de détruire les idéaux parfaits de la civilisation humaine, gardés jusque là cachés dans la langue sanskrite de la sagesse védique.

Le Srimad Bhagavatam est le fruit mûr de l'arbre de la littérature védique, amené à sa pleine maturité.  Nous venons de commencer de le traduire en anglais dans la perspective de le faire connaître plus largement et c'est le devoir de tous les hommes d'influences, indiens, de répandre cette culture à travers le monde en cette période de grand besoin.

Si les envahisseurs ne purent détruirent la sagesse sanskrite, les âcâryas (maîtres spirituels) ne la distribuèrent pas non plus dans la perspective d'une plus large propagation.  Elle resta en Inde parce que les acaryas réservaient, la tâche de la distribuer au monde entier, à quelqu'un qui le ferait au moment opportun. Une fois, un disciple demanda à Srila Prabhupada pourquoi Bhaktivinoda Thâkura n'avait pas répandu la conscience de Krishna à l'extérieur de l'Inde. Prabhupada répondit que Bhaktivinoda Thakura aurait pu le faire parce qu'il était un  puissant Vaïsnava, mais qu'il l'avait gardé pour "nous".

Les livres et l'enseignement de Srila PrabhupadaPuissions nous donc reconnaître et glorifier celui qui a été envoyé par les acaryas précédents. Puissions nous accueillir et embrasser la connaissance Védique qu'il a apporté.

Tous le monde n'adhère pas à la conscience de Krishna. Alors quoi? Devrions nous attendre jusqu'à ce qu'elle devienne plus en vogue et  "normale" et, ensuite, écouter et prêcher? Nous pourrions avoir à mourir et renaître plusieurs fois avant que cela arrive.  Que nous ne soyons pas nés dans cette religion, cela n'a aucune importance.  Devrions nous attendre avant que cela arrive? Mieux ne vaut pas - parce que je risque fort de naître dans les espèces animales sans religion aucune.

    Quand il est arrivé en Amérique, Srila Prabhupada a trés bien expliqué  que le mouvement du Seigneur Chaitanya était un grand bienfait pour les hommes du monde entier. Il l'expliqua sans critiquer le bien qui avait été fait par les religions déjà existantes en Occident. En tant que fidèles de Srila Prabhupada, ayant adoptés la conscience de Krishna, ne devenons pas arrogants, et ne doutons pas que la conscience de  Krishna soit faite pour tous. Nous ne sommes pas  étrangers à Prabhupâda et à Krishna. Maintenant que Srila Prabhupada nous a donné le Srimad-Bhagavatam ( ce qui n'a pas été facile pour lui),  nous  devons  prier sincèrement de développer le goût pour ce fruit, et de pouvoir servir Srila Prabhupada, ce qui nous permettra d'apprécier son message.

    Adorons le Seigneur Krishna de Prabhupada. Ne pensons pas à Lui comme étant Indien ou comme un mythe. Nos héritages en Occident sont le septicisme, le nihilisme et l'impersonnalisme. (Et non seulement l'Occident - l'Inde aussi est un réservoir de religion fourvoyée). Nous priyons d'être épargné de l'héritage du matérialisme. Prabhupada a donné des arguments contre l'athéisme sous ses formes multiples ( tels que la science matérialiste, la psychologie réductionniste et les spéculations philosophiques ) et ses fidèles, érudits, nous aident à vaincre les attaques contre le théisme pure. Beaucoup d'âmes sincères oeuvrent au service de Prabhupada, nous aidant à écouter le Srimad-Bhagavatam.

   Alors que nous écoutons le krishna-katha et considérons le brillant futur du mouvement pour la Conscience de Krishna, nous demeurons en la présence de Prabhupada. De ce point de vue nous pouvons voir les querelles et les échecs à l'intérieur du mouvement pour la conscience de Krishna comme temporaires. Les oppositions au mouvement pour la conscience de Krishna ne feront qu'aller et venir, comme la renommée et le déshonneur dans ce monde, mais la conscience de Krishna dans le monde ne disparaîtra pas. Et Srila Prabhupada sera toujours avec nous.

   Prêcher et répandre la conscience de Krishna ne peut être l'oeuvre d'une seule personne, mais s'il y a quelqu'un en particulie à remercier pour cela, c'est Srila Prabhupada. Le Seigneur Krishna et les acaryas précédents qui orientent la destinée de la conscience de Krishna, désirent que nous reconnaissions Prabhupada, et c'est pourquoi ils ont réservé la propagation de la conscience de Krishna pour lui. Nous lui rendons grâce de nous révéler la vérité de Vâsudeva ( Krishna) chaque jour. Nous prions de Le recevoir de façon plus ouverte et de participer dans son mouvement purificateur.
 

dévot offrant ses hommages

Commenter cet article