Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Jagad


   Les bases d'une réelle    
 Unité entre les hommes

 

 Srila-Prabhupada.JPG  Yogi-Bhajan.jpg

Discussion entre Prabhupada          et Yogi Bhajan

 

 Deuxième Partie:



(suite de la  Première Partie)



Prabhupada: Vous faites des efforts, trés bien,  mais dans le monde (matériel) dans lequel vous vivez, ces efforts (d'unité) sont trés difficiles à accomplir.

Yogi Bhajan: C'est d'accord. C'est normal, les difficultés sont normales. Je me rends aux Indes; je trouve des difficultés. Je suis ici; je trouve des difficultés. Mais il existe tout de même des personnes sincères dans le domaine spirituel...

Prabhupada: Mais il y a quelque chose, à propos de ce que vous disiez concernant ce prêtre chrétien...

Yogi Bhajan: Oui. 

              D-rel1.jpg 


Prabhupada: Ce qu'il a dit: "Je réalise qu'un, que Dieu est un." Ainsi, si Dieu est un et que chacun d'entre nous recherche Dieu, pourquoi existe-t'il alors un désaccord entre nous?

Yogi Bhajan: Eh bien, nous avons tous des égos limités, on comprend alors que...

Prabhupada: Non, nous devrions...La conférence devrait être: si Dieu existe et que Dieu est un, alors qui est Dieu? Quelles sont ses caractéristiques? Nous devrions discuter de cela.

Yogi Bhajan: Eh bien, c'est que je dis..Mon sentiment personnel est que même si quelqu'un se présente pour nous dire que nous sommes les pires êtres humains au monde, simplement par le fait qu'il ose venir et révéler ses pensées, cela veut dire au moins qu'il reconnaît qu'on existe.  Au jour d'aujourd'hui j'ai voyagé dans chaque recoin de ce monde, partout. Il existe des gens qui ne vous connaissent pas vraiment. On m'a demandé un jour: "Pourquoi les Hare Krishnas dansent dans les rues?"


.1-15.jpg

Prabhupada: L'extase !

Yogi Bhajan: J'ai répondu, "Pourquoi pas? Qu'y a-t'il de mal à ça? Et j'ai ajouté, "Vous allez sur une piste de danse pour danser, et vous dansez toute la soirée. Vous buvez et vous dansez, et faites tout ce que vous voulez. Et eux, ils ont du plaisir à danser pour Dieu et le monde. Vous dansez pour avoir un contact social. Ils dansent pour avoir un contact divin. Que font-ils de mal? Leur dirigeant, leur prophète, leur guide spirituel danse pour Dieu, et ils dansent pour Dieu. Pourquoi pensez-vous que vous allez à l'église?" - "Nous y allons pour prier." Je leur ai dit, "C'est leur prière. Pourquoi n'essayez vous pas de comprendre leur façon de prier? Pourquoi au lieu de cela vous êtes concernés par leurs façons de s'habiller, leurs goûts, et leurs tensions internes?.."

Après quelques instants, la conversation tourne vers un autre sujet: la volonté de Dieu.


Prabhupada: La volonté de Dieu est claire. Krishna dit, man-mana bhava mad-bhakto mad-yaji mama namaskuru . Dieu dit: "Pense toujours à Moi. Deviens Mon dévot, voue-Moi ton adoration, et offre Moi tes hommages" (Bhagavad-gita 9.34). C'est la volonté de Dieu." Et si tu accomplis cela, tu retourneras alors à Moi". C'est clairement dit. La volonté de Dieu est énoncée. Il n'y a pas de secret. C'est tout, c'est la volonté de Dieu.  Ce n'est pas un secret. C'est clair. Mais la chose est que chacun a son Dieu différent.

Yogi Bhajan: Oui, la question est fondamentale. Chacun a son propre Dieu,  que chacun ainsi amène son propre Dieu pour que l'on comprenne.

Prabhupada: Dieu...,vous avez votre propre Dieu. Dieu dit, "Pense toujours à Moi."

Yogi Bhajan: Hmm, c'est vrai.

   1-25.jpg

          "Voue-Moi ton adoration,....."             


Prabhupada: Ainsi, tout est parfait. Les dévots peuvent penser à Lui. Man-mana, " Deviens Mon dévot et voue-Moi ton adoration et offre Moi tes hommages." C'est tout. (note: Il faut remarquer que Prabhupada a souvent souligné l'aspect clair, précis, simple et sublime du Bhakti-yoga tel que demandé par le Seigneur Krishna, voir à ce sujet à propos du même verset: "Quelle difficulté y-a-t'il à aimer Krishna?". Ainsi enseignons-nous à nos étudiants, "Voici Dieu, Krishna. Chantez Hare Krishna. Pensez toujours à Lui. Offrez-Lui vos respects et adorez-Le (prosternez-vous dans le temple et vouez-Lui votre adoration dans le temple ). De cette façon devenez Son dévot." C'est ce qu'ils pratiquent et ils obtiennent des résultats. Nous ne disons pas: "Asseyez-vous, pressez votre nez, méditez, et ci et ca" (note: allusions faites ici à la pratique diluée des clubs de yoga de nos villes modernes) Non. Quelque chose de simple. Nous avons nos temples. Nous disons, "Voici Dieu. Chantez Hare Krishna et pensez à Lui." Aussitôt que vous chantez  "Hare Krishna, hare Krishna, Krishna,..." cela signifie que vous pensez à Krishna, man-mana. Chacun son chapelet..Ainsi nous considérons que Krishna est Dieu, la Personne Suprême. Et si vous n'acceptez pas que Krishna soit Dieu, il en résulte que vous devez alors avoir votre propre Dieu. Mais ceux qui suivent les principes védiques, ils acceptent  que Krishna soit Dieu, le Seigneur Suprême. Krsnas tu bhagavan svayam (srimad-bhagavatam 1.3.28).

Yogi Bhajan: ...Et le problème de l'humanité à l'heure actuelle est que l'humanité est divisée en de nombreuses formes...

Prabhupada: C'est pourquoi je m'adresse à toutes les sectes religieuses, au moins elles...je ne parle pas des autres, les non-religieux ou agnostiques. Les chrétiens, les musulmans, hindous, sikhs, ou tout autre organisation religieuse, ils admettent qu'il y a un Dieu, la Vérité Suprême.

Yogi Bhajan: Oui. Un Dieu unique est trés bien. Tout le monde sera d'accord. Mais tout le monde... 
 

Prabhupada: A propos de "Dieu unique", Krishna dit, "Je suis le Dieu unique, ce Seigneur Suprême." Mattah parataram nânyat.
 

"Nulle vérité ne M'est supérieure, ô conquérant des richesses (Arjuna). Tout sur Moi repose, comme  des perles sur un fil."
             Bhagavad-gita (7.7)


Et tous les acharyas, les maîtres spirituels de l'Inde y  compris Guru Nanak, (l'autorité spirituelle des Sikhs), Ramanujacarya, Madhavacarya, Visnusvami, Sankaracarya, tous on reconnut Dieu comme étant Krishna.  Alors pourquoi ne pas présenter ce Dieu à travers le monde entier?

Yogi Bhajan: Oui, c'est trés simple. Faites donc votre présentation parmi les autres Dieux. Le temps est venu des présentations mutuelles.

 

Prabhupada: Non, pas de présentations mutuelles, un simple bavardage ne conviendra pas. Supposez que nous faisions une présentation  de la spiritualité indienne nous reconnaitrions Krishna,.. comme vous l'avez dit. En ce qui concerne les autres Acaryas, nommément, Sankaracarya, Ramanujacarya, Madhvacarya, Visnusvami, et puis, Nimbarka, le Seigneur Caitanya, et Guru Nanak - pratiquement parlant l'Inde entière - ils ont tous reconnu Krishna comme étant le Seigneur Suprême.

Yogi Bhajan:
Hmm.

Prabhupada: 
Parfois on me pose la question: "Combien, parmi la population en Inde, y a-t'il de personnes conscientes de Krishna ?"- "Tout le monde en Inde." Au moins en Inde tout le monde est conscient de Krishna. Ainsi, la majorité des gens..., et pourquoi parler de la majorité? L'Inde entière ! Même chez les Musulmans beaucoup adorent Krishna. Et donc, si Krishna est Dieu, pourquoi ne pas faire la présentation suivante dans la conférence:
"Voici Dieu, dont le Nom est Krishna."

Yogi Bhajan: Mais parmi les quatre milliards de gens sur cette terre,
tout le monde n'a pas cette expérience....

Prabhupada: Non, non, je veux dire qu'
au moins chaque secte religieuse croit en Dieu.

Yogi Bhajan:
Hmm.

Prabhupada:
Si nous faisons la présentation suivante, " Voici Dieu. Vous êtes à la recherche de Dieu. Voici Dieu."  Que répondront-ils?
 

Yogi Bhajan: Hé bien, certains répondront, "Oui " D'autres répondront, "Non".

Prabhupada: Et s'ils disent non, "Pourquoi disent-ils non? Quelle est votre conception de Dieu alors?"

Yogi Bhajan: Hé bien, fondamentalement c'est  ce que nous cherchons à comprendre. C'est ce dont nous parlons; un Dieu. Votre réalisation de Dieu est une réalisation trés universelle. Mais quelqu'un, au niveau humain, est trés limitée. Et aprés tout, celui qui est limité et celui qui est illimité, tous les deux doivent être réunis.

Prabhupada: Non. Les limités ne peuvent comprendre Dieu. Le limité est limité.

Yogi Bhajan: Hmm.

Prabhupada: Mahatma signifie illimité.

Yogi Bhajan: Hmm.

Prabhupada: Maha. Maha signifie trés grand. Ainsi, à moins de posséder une grande intelligence, il ne peut pas comprendre Dieu. Dieu est illimité. On doit donc atteindre ce niveau (illimité) pour comprendre. Ceux qui sont limités, ils ne peuvent pas comprendre Dieu. Ce n'est pas possible.  
                           

            manusyânâm sahasresu
            kascid yatati siddhaye
           yatatâm api  siddhânâm
           kascin mâm vetti tattvatah

 
 " Parmi des milliers d'hommes, un seul, peut-être, recherchera la perfection, et parmi ceux qui l'atteignent, rare celui qui Me connaît en vérité."
Bhagavad-gita (7.3)

 

Siddha. Siddha désigne celui qui est illimitée, Brahman, aham brahmasmi, la réalisation du Brahman. Ainsi Krishna dit, manusyanam sahasresu: parmi des milliers de personnes. Kascid yatati siddhaye: quelqu'un essaye de devenir illimité. Et yatatam api siddhanam: parmi ceux qui sont devenus illimités, des millions d'entre eux, un seul peut Me comprendre. La faculté de comprendre Dieu est seulement pour le parfait, illimité, pas pour l'homme du commun. Les hommes du commun doivent suivre l'acarya, le maître spirituel. Ils doivent le suivre.Tout comme les Sikhs, en Inde, suivent Guru Nanak. Si  Guru Nanak affirme, "Krsna est Dieu." ils doivent Le reconnaître aussi. On ne peut s'attendre à ce que chaque Sikh soit aussi illimité que Guru Nanak. On ne peut s'y attendre. Mais ils doivent suivre Guru Nanak, ils pourront alors comprendre. Mahâjano yena gatah sa panthâh (Mahabharata). Ce sont les mahajanas,  les autorités en matière spirituelle, qui indiquent le chemin à suivre. Tous les acaryas, les maîtres spirituels ont reconnu Krishna. Et Arjuna qui lui a entendu  directement la Bhagavad-gita de Krishna a reconnu qu'Il était Dieu:                

            param brahma param dhama
             pavitram paramam bhavan
             purusham sasvatam divyam
               adi-devam ajam vibhum

 
Arjuna dit:
"Tu es le Brahman Suprême, l'ultime Demeure, le Purificateur souverain, la Vérité Absolue et l'éternelle Personne Divine. Tu es Dieu, l'Etre primordial, originel et absolu. Tu es le Non-né, la Beauté qui tout pénètre."
           Bhagavad-gita (10.12)
 


   Ainsi, nous devons suivre Arjuna et si de même Guru Nanak déclare que Krishna est Dieu, pourquoi alors les Sikhs n'accepteraient-ils pas que Krishna soit Dieu?

Yogi Bhajan: Ca ne résout pas les problèmes du monde.

Prabhupada: Si Tout d'abord nous devons comprendre; "voici Dieu.", et tous les problèmes ensuite seront résolus*. Mais si nous ne l'acceptons pas? Je peux accepter  ce que vous dites à la condition de savoir que vous êtes un homme important, une autorité, autrement,  pourquoi vous écouter? On doit être prêt à obéir. Un étudiant, un  enfant, écoute son professeur parce qu'il sait que son  professeur est important, qu'il est avancé dans la connaissance.

*
commentaire: Prabhupada  commence à  répondre à l'affirmation sceptique de l'intervention précédente de Yogi Bhajan, en ce qui concerne la possibilité de résoudre les problèmes de l'existence par le seul fait d'accepter Krishna en tant que Dieu, la Personne Suprême,  mais avant de répondre directement plus loin, il va poser les prémisses à sa réponse: le fait avant tout d'accepter  Krishna comme autorité suprême.

 Yogi Bhajan: Non, que nous soyons limités ou illimités la question est trés simple. Il y a quatre milliards d'humains sur terre et....

Prabhupada: Et par conséquent, on ne peut pas s'attendre à ce que ces  quatres milliards d'hommes comprennent. Ils doivent suivre le leader.

Yogi Bhajan: C'est ce que nous essayons de faire. Nous allons réunir les leaders.

 

Prabhupada: Ces leaders...ces leaders sont déjà là*. A présent, sachant que Guru Nanak affirme  que "Krishna est Dieu," est-ce que les Sikhs suivront Guru Nanak ou leurs spéculations?

*commentaire: Prabhupada signifie par là que ce ne sont pas ce genre de leaders limités, auxquels il faisait référence précédemment, dont il veut parler, mais de véritables maîtres spirituels comme Guru Nanak et d'autres déjà mentionnés.

 
Yogi Bhajan: Non, les Sikhs suivront les instructions...

Prabhupada: De Guru Nanak.

Yogi Bhajan: ... Guru Nanak

Prabhupada:  Guru Nanak affirme que Krishna est Dieu.

Yogi Bhajan: C'est la vérité même, Krishna est Dieu.

Prabhupada: Alors pourquoi ne suivez-vous pas les instructions de Krishna?

Yogi Bhajan: Nous ne désobéissons pas à aucun instruction concernant Dieu.

Prabhupada: Non,...Ce que Krishna dit, ce qui est écrit dans la Bhagavad-gita, pourquoi ne l'appliquez-vous pas? Qu'y a-t'il de mal à ça? Chaque problême de l'existence est résolu dans la Bhagavad-gita.*
 
A présent, concernant la question économique, Krishna dit dans la Bhagavad-gita (3.14) annâd bhavanti bhûtani. Produisez des céréales et à la fois les animaux et les hommes seront heureux. Ainsi, qui ne sera pas d'accord avec cette instruction?  Suivez-là. Krishna parle en premier de la question économique. Ensuite vient la question sociale - Krishna dit à ce propos, câtur-varnyam mayâ srstam guna-karma-vibhâgasah (Bhagavad-gita 4.13) La société devrait être divisée en quatres classes selon les qualités et les activités de chacun. Ainsi les quatre classes sont: la première classe, les intellectuels; la seconde classe, les administrateurs; la troisième classe, les commerçants; la quatrième, ceux qui n'appartiennent pas aux trois autres.

 

  A présent, quel est l'homme de première classe? Il doit posséder satyam, la véracité; samo and dama, la maîtrise de soi, maîtrise du mental et des sens. Il doit posséder la véritable connaissance, jnanam (se prononce guianam) et vijnanam, l'application pratique de cette connaissance. Ainsi où est-il question de ce "Je suis Sikh,", "Je suis Hindou", "Je suis Musulman"?

 

*Remarquons que Prabhupada n'a pas oublié la remarque que faisait Yogi Bhajan précédemment: "Ca ne résout pas les  problèmes  du  monde". Il exprimait ainsi ses doutes concernant le fait que le simple fait de suivre les instructions de Krishna dans la Bhagavad-gita soit suffisant. Et afin de dissiper ses doutes Prabhupada donne ici des réponses pratiques, économiques et sociales, basées sur la Bhagavad-gita.

 

Yogi Bhajan: Non, non, la question est trés simple, mais les gens vous poserons des questions à propos du système des castes en Inde...

Prabhupada: Ce n'est pas le système des castes.

Yogi Bhajan: C'est devenu tel.

Prabhupada: C'est la classification de la société. Ce n'est pas le système de caste, comme le fait que nous soyons en train de faire de ce garçon américain (un dévot présent lors de la discussion) un brahmana. Est-ce alors un brahmana de caste?

Yogi Bhajan: Non, mais c'est seulement..

Prabhupada: Nous sommes en train de les former afin qu'ils acquièrent les qualités brahmaniques. Peu importe que vous veniez d'une famille chrétienne ou mulsulmane. Tout comme lorsque vous formez quelqu'un pour qu'il devienne ingénieur, cela importe peu de quelle famille il provient. Aucune importance. On peut l'éduquer afin qu'il acquiert les qualités de véracité, de maitrise des sens et du mental, etc..
 
  A présent, qui que vous soyez, hindou, musulman ou chrétien, je vous dis simplement: "S'il vous plaît venez ici. Apprenez à contrôler votre mental, contrôler vos sens,". Ainsi, qui voudra objecter? Et donc, si quelqu'un est éduqué à  contrôler le mental, les sens,... peu importe de quelle secte il provient, il devient alors un homme de première classe.
Ainsi tout ce dont on a besoin existe déjà, énoncé par Dieu (dans la Bhagavad-gita). Si nous l'acceptons, alors nous créons une unité. Mais si nous ne l'acceptons pas si nous inventons quelque chose, voilà la difficulté.

Yogi Bhajan: Oui, mais acceptons de confér...

Prabhupada: Non, non. Vous..

Yogi Bhajan: Il y aura des difficultés.

Prabhupâda. La difficulté est que nous ne sommes pas d'accord. Si je dis, "Venez ici pour être éduqué", et que vous n'êtes pas d'accord, "Non, non, je ne veux pas",  alors comment pouvez-vous être éduqué? On doit être d'accord avec ce que Dieu dit, mais ils diront : " je crois, nous croyons..." Qu'est-ce que c'est que ce "Je crois, nous croyons?" Si vous voulez devenir un homme de première classe, il existe un moyen (contrôle du mental,etc...)


Voyant que tous ses arguments pour inciter Prabhupada à venir participer à "La conférence pour l'unité de l'homme" n'ont pas abouti, Yogi Bhajan propose une autre raison:


Yogi Bhajan: Hé bien, de nombreuses personnes viendront, et ils aimeraient comprendre qu'est-ce que ce mouvement Krishna...

Prabhupada: ...Ce n'est pas mon message; c'est le message de Krishna. Je ne l'ai pas fabriqué. Je suis imparfait. Mais je présente le parfait message. C'est ma mission. Je ne dis pas que je suis parfait. Je suis simplement un facteur qui transporte des messages. Et lorsque le facteur remet un mandat postal, ce n'est pas son argent. Il ne fait que le transporter. Ainsi ma mission est de transporter le message de Krishna. C'est tout.


Yogi Bhajan rencontrera Prabhupada plusieurs fois. Bien qu'il n'adoptera pas le procédé du bhakti-yoga sous l'égide de Prabhupada, il restera toujours trés positif et admiratif vis à vis de Prabhupada et de son mouvement.

Commenter cet article