Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par BBT


 Srila Prabhupada sans détours    

image-2594.jpg 


 Le monde matériel; un asile de fous!


 

Stockholm septembre 1973, Srila Prabhupada converse avec le Dr. Christian Hauser, psychiatre. 

 

Deuxième Partie:

 

             suite de la Première Partie



Dr Hauser: Quoique les désignations nationalistes ("Je suis chinois", "je suis africain", "je suis américain", etc...) soient toutes fausses, elles poussent néammoins la société.

Srila Prabhupada: En effet. Aussi, disons-nous que la société baigne dans l'illusion, car c'est maya l'illusion, qui la pousse.

  Rappelez-vous de l'exemple que je vous ai donné ce matin. Lorsque nous regardons dans une flaque d'eau, nous pensons  voir le soleil alors qu'en réalité, nous n'en voyons que le reflet, une illusion.

   "C'est une illusion", vous ai-je dit. Il n'y a pas de soleil dans la flaque d'eau  mais cela ressemble en tous points à un soleil. Et celui-ci semble même éclairer. Les personnes d'intelligence moindre regarderont et diront: "Voici un deuxième soleil!" Celui qui prend le relet dans une flaque d'eau pour le vrai soleil s'illusionne. Il a perdu la raison.

  Celui qui regarde le corps qu'il revêt en ce monde temporaire, ce reflet matériel de notre corps spirituel, et qui pense: "Voici mon vrai moi!", celui-là à perdu la raison; il baigne dans l'illusion. Vous pouvez donc voir que notre Mouvement pour la conscience de Krishna est vraiment un mouvement psychiatrique.

Dr Hauser: Oui. D'une certaine façon, c'est vrai.

Srila   Prabhupada: Nous tirons les gens de leur illusion, de leur état de rêve, et nous les éveillons à la conscience spirituelle, la conscience de Krishna.

Dr Hauser: Mais il me semble aussi qu'en acquérant cette conscience, vous pouvez vous épargner une grande partie du travail ardu que requiert la psychanalise ou la psychothérapie de groupe, par exemple.

Srila  Prabhupada: Exactement.

Dr Hauser: Mais vous devez sûrement beaucoup travailler sur vous-même pour obtenir cette perspicacité spirituelle.

Srila Prabhupada: Non, c'est très facile. Nous recommandons par exemple le chant du mantra Hare Krishna. Tous peuvent l'adopter, même un enfant.

Dr Hauser: Je disais que vous semblez ne pas requérir de processus spécifique orienté vers la perspicacité, quoique vous recherchez probablement une perspicacité identique à celle que nous recherchons dans le domaine de la psychiatrie.

Srila Prabhupada: Oui, mais la méthode védique traditionnelle s'avère très facile. Nous demandons à nos disciples de s'abstenir de quatres activités interdites: les relations sexuelles illicites, les jeux de hasard, l'intoxication sous toutes ses formes et la consommation de chair animale.

 Evitez ces activités et chantez: Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare / Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare. Chantez les Saints Noms du Seigneur. Vous deviendrez alors sain d'esprit et conscient de Krishna. C'est si facile.

Dr Hauser: Oui, cela semble facile. J'espère que ça marche.

Srila Prabhupada: Tout autour de vous ici vous en voyez les résultats. Voyez à quel point nos disciples sont vertueux et sains d'esprit. Quelle en est la cause? Je ne leur ai pas offert de pot-de-vin ou quoi que ce soit pour qu'ils se comportent ainsi et qu'ils parlent favorablement. ( Rires). Vous pouvez leur parler et découvrir la cause de leur conduite vertueuse, saine.

Dr Hauser: Oui, je leur ai parlé; c'est pourquoi je suis là.

Srila Prabhupada: Vous le savez donc. Le procédé est à la fois simple et facile.

Dr Hauser: En effet.

Srila Prabhupada: Et nous ne demandons rien en retour. Ce qui, bien sûr, n'est pas votre cas.

Dr Hauser: Oh non. (Rires)

Srila Prabhupada: Mais nous ne demandons rien; c'est gratuit. En 1965, j'ai offert ce traitement à l'Amérique et maintenant, il produit son effet à travers le monde. Vous devriez donc l'adopter. C'est une méthode si simple: n'exigez pas d'honoraires; demandez simplement aux gens de chanter les Saints Noms du Seigneur et d'éviter les quatres activités défendues. Ils seront guéris.

   Sarvopadhi-vinirmuktam tat paratvena nirmalam: en suivant ces simples voies spirituelles, nous nous débarrassons de toutes nos désignations illusoires, imaginaires, ces impuretés qui recouvrent présentement notre coeur.

   Hrisikena hrisikesa-sevanam bhaktir ucyate: dès que ces désignations illusoires disparaissent et que nous savons que nos corps, tout temporaires qu'ils soient appartiennent à Dieu et non à la Chine, à l'Allemagne ou à l'Angleterre, nous pourront alors utiliser ceux-ci au service du Seigneur. Voilà en quoi consiste la conscience de Krishna.

Dr Hauser: Mes patients souffrent souvent d'insécurité, ce qui est trés normal. Ils sont toujours confrontés à une ambivalence. "Dois-je croire ou non? Je suis dans le doute." Comprenez: ils hésitent.

Srila  Prabhupada: Non, vous pouvez en faire l'expérience. Ce n'est pas unequestion de croire ou de ne pas une question de croire ou de ne pas croire. Supposons que vous ayez faim et que je vous donne à manger. Je vous dis: "Vous avez faim; acceptez cette nourriture. " Quand vous mangerez, vous contasterez: "Ma faim est apaisée. Je reprends des forces. " Vous en faites directement l'expérience.

   Bien sûr, si vous ne mangez pas,  comment pourriez-vous percevoir que votre faim s'apaise? Vous devez manger. Nous disons donc: "Chantez Hare Krishna". Immédiatement, vous ressentirez un soulagement certain.

Commenter cet article