Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Jagad

  La mascarade 

  de Darwin  

 

La théorie de l'évolution

 

Dans les attaques et contestations de la théorie de l'évolution de Darwin qui se sont multipliées récemment, il y en a une particulièrement qui n'a pas manqué de retenir notre attention; il s'agit de l'envoi massif à la plupart des établissements scolaires de "L'Atlas de la Création".

"L'Atlas de la Création" est un livre luxueux de 770 pages, trés richemment illustré et abondamment et scientifiquement documenté. Il a été compilé et écrit par un turque musulman, Harun Yahya (de son vrai nom Adnan Oktar), pour dénoncer la théorie de l'évolution de Darwin et remettre en cause son authenticité.

Harun Yahya se montre trés critique vis-à-vis de la théorie de l'évolution. Il dénonce :"L'imposture des évolutionnistes, leurs affirmations trompeuses". Et il va trés loin dans sa démarche critique car il parle "de liens occultes entre le darwinisme et les sanglantes idéologies tels que le fascisme hitlérien, le communisme stalinien et celui de Mao; toutes à l'origine de régimes dictatoriales particulièrement cruels et meurtriers." A travers un vidéo fort interessant et instructif (voir "présentation interactive" en bas à droite du site), présent sur son site "Le mensonge de l'évolution.com", Harun Yahya développe largement ces thèmes.

Le livre après avoir rejeté une à une, de façon scientifique et méthodique, "les preuves" de l'évolution, en dénonçant par exemple le leurre des faux chainons manquants établis à partir des fossiles trouvés - en démontrant que les espèces retrouvées à travers l'étude des fossiles, qui existaient il y a des millions d'années, existent toujours et n'ont donc pas subi d'évolution-, s'applique ensuite à rétablir la vérité sur l'origine de l'homme: Dieu, le Seigneur Suprême, a créé l'homme et les êtres vivants. Seul Dieu est à l'origine de la création des différentes espèces et la théorie de l'évolution n'a pas de réel fondement et n'est qu'une immense mascarade.

Au début des années 70, Srila Prabhupada eut plusieurs fois l'occasion, au cours de promenades matinales, de discuter avec son disciple Bhakti Svarupa Damodara Gosvami (Dr Singh) et d'autres dévots de la théorie de Darwin et de ses implications. Les passages suivants sont extraits de "La vie vient de la vie", qui est une compilation de cette série de discussions extrèmement instructives pour les chercheurs sincères de la vérité.

Jagadananda pour "Retour à Krishna"

                                                  

undefined



L'extinction darwinienne (extrait du deuxième entretien).



Srila Prabhupada:   Ce monde matériel résulte d'une combinaison de trois forces (gunas)- sattva, rajas et tamas (vertu, passion et ignorance) qui exercent leur influence partout et sur toutes les espèces vivantes, mais en des proportions variées. Par exemple, si certains arbres produisent de beaux fruits alors que d'autres ne donnent que du bois de chauffage, ce n'est dû qu'au jeu des influences matérielles. Celles-ci se retrouvent également dans le règne animal: par exemple, la vache reçoit l'influence de la vertu, le lion celle de la passion et le singe celle de l'ignorance. Et selon Darwin, son aïeul serait un singe... Sa théorie est extravagante.

Dr. Singh: Darwin disait que certaines espèces disparaissent dans le rude combat pour l'existence. Certaines espèces survivent, mais d'autres s'éteignent peu à peu. Pour lui, survie et extinction évoluent parallèlement.

Srila Prabhupada: Spirituellement il n'y a pas d'extinction, et matériellement, le singe, l'ancêtre direct de Darwin, n'a pas disparu. Il existe toujours bel et bien.

Karandhara: Selon Darwin, il y aurait une sélection naturelle. Mais qui dit sélection dit choix. Alors qui fait ce choix?

Srila Prabhupada: Une personne, nécessairement. Qui donc permet que l'un survive et que l'autre soit tué? Un tel choix implique l'existence de quelque autorité douée de raison; voilà notre premier théorème. La Bhagavad-gita  révèle l'identité de cette autorité lorsque Krsna affirme: mayadhyaksena prakrtih - "La nature agit sous Ma seule direction" (BG 9.10)

Dr. Singh: Darwin prétend également que les différentes espèces ne furent pas créées simultanément, mais qu'elles apparurent graduellement, selon le processus de l'évolution.

Srila Prabhupada: Alors comment d'après lui ce processus d'évolution a-t-il commencé?

Karandhara: Les partisans modernes du darwinisme disent que le premier organisme vivant fut créé chimiquement.

Srila Prabhupada: A cela, je répondrais: "Mais si ce sont des corps chimiques qui ont engendré la vie, et si la science est à ce point avancée, alors pourquoi ne créez-vous pas vous-mêmes la vie dans vos laboratoires?"

Karandhara: Ils disent que, dans le futur, ils pourront créer la vie.

Srila Prabhupada: Dans le futur! C'est ce qu'on dit toujours lorsqu'on soulève ce point crucial. Dans le futur.. Ce n'est pas une réponse. Vous connaissez bien le proverbe: "Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras." Si la science est tellement avancée, il doit être possible de prouver dès maintenant que la vie peut être créée à partir de corps chimiques. Mais ce ne sont que de vaines promesses. 

______________


Le procès de Darwin (extrait du huitième entretien).


Dr. Singh: Si un être humain n'atteint pas la libération, devra-t-il transmigrer à travers les 8 400 000 espèces vivantes avant de retrouver la forme humaine?


Srila Prabhupada: Non, selon les lois de la nature, l'être vivant ne doit subir cette progression graduelle que dans les espèces inférieures. Dans la forme humaine, sa conscience développée lui confère le pouvoir du discernement. Par conséquent, un être qui possède une conscience développée ne renaîtra pas dans un corps de chien ou de chat, mais obtiendra un autre corps humain.

 Dr. Singh: Tout ceci contredit complètement la théorie de l'évolution de Darwin.

Srila Prabhupada: Nous démentons complètement la théorie de Darwin.

Dr. Singh: De nombreux scientifiques ont des doutes quant aux théories de Darwin. Mais ses partisans disent que la vie serait née de la matière, puis aurait évolué depuis les formes unicellulaires jusqu'aux organismes multicellulaires. Ils croient que les espèces supérieures, animales et humaines, n'existaient pas au début de la création.

Srila Prabhupada: Darwin et ses partisans mystifient les gens. S'il n'y avait pas d'espèces supérieures à l'origine, pourquoi existent-elles maintenant? Et pourquoi les espèces inférieures continuent-elles d'exister? Aujourd'hui, par exemple, on peut voir se côtoyer un homme intelligent et un âne sans intelligence. Pourquoi l'espèce des ânes n'a-t-elle pas disparu après avoir évolué vers une forme supérieure? Pourquoi ne voit-on jamais un singe engendrer un être humain? La théorie de Darwin selon quoi la vie humaine serait apparue quelque part dans l'échelle évolutive est absurde. La Bhagavad-gita explique qu'à travers ses actes, l'être peut directement renaître sous la forme de son choix (BG. 8.6). Par exemple, lorsque je me rends en Amérique, en Australie ou en Afrique, il ne s'agit pour moi que d'un voyage à travers des pays qui existaient déjà auparavant. Je n'ai pas créé l'Amérique lorsque j'y ai débarqué, et je ne suis pas moi-même devenu ce pays. Il y a de nombreux pays que je n'ai pas encore visités, mais ils existent pourtant bel et bien. Les hommes de science qui soutiennent Darwin sont dénués d'intelligence.reincarnation2.jpg 

 La Bhagavad-gita enseigne clairement que toutes les espèces existent simultanément, et que chacun peut choisir de revêtir une forme particulière, à sa convenance. Celui qui le désire peut même atteindre le royaume de Dieu. Voilà ce qu'affirme le Seigneur, Sri Krsna, dans la Bhagavad-gita (BG.18.55). 
 

prapya punya-krtam lokan
usitva sasvatih samah
sucinam srimatam gehe 
 yoga-bhrasto 'bhijayate
 

 Après des années sans nombres de délices sur les planètes où vivent ceux qui ont pratiqué le bien, celui qui a failli sur la voie du yoga renaît au sein d'une famille riche et noble, ou de haute vertu, ou encore dans une famille de spiritualistes. En vérité, il est rare, ici-bas, d'obtenir une telle naissance." (B.G. 6.41)

Le mot yoga-bhrastah désigne celui qui n'a pu atteindre une réussite complète dans la pratique du yoga. Il n'a donc pas à subir de nouveau la transmigration à travers chacune des espèces vivantes, mais revient d'emblée dans une forme évoluée. Il lui sera donc attribué un corps humain, non celui d'un chat ou d'un chien. Pour reprendre l'exemple des appartements, si vos revenus augmentent, vous aurez naturellement un appartement d'un standing plus élevé sans avoir à occuper d'abord un logement de classe inférieure.  

     
      Suite de la Première Partie: "La mascarade de Darwin"
 

Commenter cet article