Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Bhakta Rémi

DIEU

 

 

Par Bhakta Rémi

 

Tu nous a fait lumière,

Nous ne sommes qu'ombre

Tu nous a fait beaux,

Nous ne sommes que laideur sans fin

Tu nous a fait bons,

Nous sommes mauvais

Tu nous a fait sage,

Nous sommes horreur et cruauté

Tu nous a fait vivants,

Nous ne sommes que cadavres

Tu nous a fait joie,

Nous ne sommes que peine et tristesse.

Quand donc, ô Seigneur de l'univers, du ciel et de la terre

Serons nous à Ton image ?

Quand donc, ô Seigneur des mers et des océans

Serons nous ce que tu attends ?

Des larmes coulent à n'en plus finir de nos yeux trop humains

Et nos coeurs se serrent quand nous entendons Tes gloires

Pourquoi nous avoir envoyé sur cette Terre que nous détruisons un peu plus à chaque instant ?

Pourquoi tuons nous impunément des animaux qui sont plus innocents que l'agneau qui vient de naître ?

Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Seigneur, je n'ai que ce mot à la bouche !

Mais dans ce désespoir sans fin je sais aussi que tu es là, bienveillant,

Je sais que tu ne cesses de nous regarder et de nous dire : ''Viens à moi''

Tu es partout, omniprésent, sur terre comme au ciel,

Et je plains celui qui n'a pas compris cela, qui se demande où Tu es.

Je plains celui qui se demande si tu existe vraiment

Car celui ci n'aura le droit ni à la paix d'ici, ni au bonheur.

A celui là, sa vie n'est que souffrance et détresse

Pareil à un âne qui se demande quand est ce qu'arrivera la sentence de son maître

Heureusement il y a Tes saints, ces saints-hommes qui nous ont montré la voie tout au long de l'histoire de l'humanité

Ils sont encore plus miséricordieux que Toi, dit-on habituellement

Je ne sais pas si c'est vrai, mais ce qui est sûr, c'est qu'ils sont tous sur la voie parfaite

Pour avoir pris refuge à Tes pieds pareils-au-lotus et pour ne plus les avoir quittés,

Ils ont transcendé la vie matérielle et ses basses activités,

Pour goûter l'ambroisie sans cesse renouvelée de Tes actes et de Tes paroles

Gloires à Toi, Krishna, et à Tes dévots pour des siècles et des siècles !

 

Commenter cet article

Kogulan 02/02/2011 20:33



Beau poème