Srila Prabhupada

Rechercher sur le site :

 
recherche par freefind avancée

Amour, sexe et illusion

Le Karma, une justice infaillible

 

Publié par Jagadananda das

 

krishna-christ.jpg

J'ai reçu un deuxième email de Maxime Doyon faisant suite à notre  première échange sur Krishna et Christ:  

cher Jagadananda

Merci pour votre beau message qui m'a fait du bien.

Jésus n'a-t-Il pas dit "qui me voit, voit aussi le Père". J'ai vu une jour une magnifique image sur un site des dévots de Krishna en allemand montrant Christ et Krishna se donnant la main et je la trouve particulièrement significative. N'est-il pas non plus écrit dans le Sanatana Dharma (l'hindouisme) que Krishna est un avatar de Vishnou le Dieu unique? Par delà les siècles Christ et Krishna sont de frères ne formant en réalité qu'une seule personne. Il m'arrive de dire "Seigneur Jésus Krishna" au lieu de "Jésus-Christ".

Bien cordialement à vous

maxime doyon

 

Cher Maxime,

Je suis content que mon message vous est fait du bien.

Merci de me rappeler ces belles paroles de Jésus "qui me voit, voit aussi le Père". Elle nous rappelle que le pure dévot du Seigneur (tel Jésus) a cette capacité unique et merveilleuse qui est de transmettre Dieu car son coeur est pur et il n'a pas d'autres désirs que de Le servir.

Le fait que l'on décrive souvent Krishna comme un avatâra de Vishnou n'est pas si grâve en soi comme méprise car après tout le Seigneur Vishnou est aussi Dieu et est identique avec Krishna. Cependant quiconque s'efforce de faire des études approfondies sur le sujet comprendra vite que Krishna représente la Forme Originelle de Dieu de laquelle toutes les autres formes émanent.

Il existe par exemple la fameuse Brahma-samhita, énoncée par le seigneur Brahma, au début de la création qui établie formellement la suprématie de Govinda (Krishna) Govindam adi-purusam tam aham bhajami . Cette même Brahma-samhita affirme, au début du chapitre 5 premier verset:

īśvaraḥ paramaḥ kṛṣṇaḥ
sac-cid-ānanda-vigrahaḥ
anādir ādir govindaḥ
sarva-kāraṇa-kāraṇam

"On nomme Krishna, mais aussi Govinda, le Seigneur Suprême. Son corps spirituel jouit d'une éternité, d'une connaissance et d'une félicité totales. Source de tout ce qui est, Il n'a d'autre origine que Lui-même, étant la Cause première de toutes les causes."


Quand Krishna est apparue il y a 5000 ans à Mathura, dans la prison de Kamsa, il est vrai qu'Il a d'abord manifesté Sa forme de Vishnou à quatre bras, et que Celle-ci a laissé ensuite place à Sa forme de "bébé Krishna" 'voir la naissance du Seigneur Krishna". Mais si Krishna a d'abord manifesté Sa forme de Vishnou, c'était pour appaiser Son père Vasudeva et Sa mère Dévaki qui était emprisonnés à ce moment là par Kamsa. En fait tous les avatâras sont contenus dans la forme spirituelle et absolue de Krishna. Et Krishna possède Lui-même des attributs divins en plus,  que Ses autres formes de Dieu ne possèdent pas. C'est ce qu'explique clairement les Enseignements de Chaitanya Mahaprabhu (chapitre 14) :

"Cependant, au-delà de ces soixante attributs (que possède Vishnou), Krishna Lui-même en détient quatre autres : 1) Il manifeste de merveilleux Divertissements; 2) Il joue à merveille de Sa flûte sublime; 3) Il jouit d'une éternelle jeunesse; 4) Il jouit d'une beauté incomparable. Krishna possède ainsi soixante-quatre attributs sublimes."


Quant à l'image à laquelle vous faites allusion : Krishna et Jésus se tenant la main (très répandue sur Internet). Même si elle a une valeur sentimentale indéniable, personnellement, je ne la trouve pas très représentative de la relation que Jésus avait avec Dieu (Krishna). Les Ecritures védiques nous apprennent qu'il existe cinq sortes de rasas ( humeurs) que l'on peut établir avec Dieu: la relation neutre, la relation de servitude, la relation amicale, la relation parentale et enfin la relation amoureuse. Il est clair que d'après  ce que l'on a vu de la vie et entendu des enseignements du seigneur Jésus, Jésus était dans la relation de servitude avec Dieu (autrement dit, il considérait le Seigneur comme son maître et lui comme son serviteur). Ce qui me gène un peu dans l'image de Jésus avec Krishna, qui les représente tous deux survolant les eaux en se tenant la main, est qu'elle ne semble pas trop représentative de la rasa de servitude que Jésus a clairement manifesté vis-à-vis du Seigneur Suprême. Elle semble plutôt illustrer la rasa d'amitié entre les deux, qui bien qu'elle soit chargée de symboles au niveau du rapprochement des religions chrétiennes et hindoues, n'en est pas moins altérée par rapport à la rasa originelle véritable de Jésus vis-à-vis de Dieu, qui est plutôt celle d'un serviteur à son maître.

Bien à vous,

 et Hare Krishna !

            Jagadananda das

Commenter cet article